La transmission d’un art

Article 46 sur 71

Il y a eu beaucoup à faire pour améliorer ces terrains, au fil du temps, de génération en génération, de propriétaire en propriétaire. Ramuz dit:
« Il y a comme une force dans ces lignées d’hommes restés aux mêmes lieux, dans les mêmes idées et se les repassant, et se les transmettant. Ils ne meurent pas tout à fait ! »

Ce sont eux qui nous laissé ce paysage où tout a été façonné par l’homme pour apprivoiser la vigne. En contemplant ces murets innombrables soutenant leurs charmus entre le ciel et l’eau, comme pour les offrir au soleil, on ne doute plus que la main du vigneron soit celle d’un artiste.
C’est au XVe siècle que remontent les origines des Duboux en Lavaux. Et je crois que la passion qui anime aujourd’hui notre famille est celle qui poussa mes ancêtres à créer notre domaine. Si vous passez par Epesses, venez donc à la maison : bien mieux que mes mots, le vin de nos vignes saura vous conter notre longue et belle histoire.

Menu